Akantor, jeux de rôle, de plateau et en ligne.

Accueil > Jeux de Rôle > Aventures > Campagne Sens [MJ Only] > L’importance de demander les Runes

L’importance de demander les Runes

samedi 30 novembre 2019, par Akantor

Sens Renaissance est un jeu sans hasard. Pas de lancer de dés, pas de cartes, pas de tables aléatoires. Cela induit tout un gameplay intéressant, mais cela présente aussi quelques pièges à éviter. Et parmi ceux-ci : oublier de demander aux Cellulis les valeurs des runes de leur Simulacres.

Un monde déterministe

Sens en posant un monde déterministe propose un système de résolution où pour des circonstances équivalentes, on obtiendra des résultats identiques. En terme de gameplay, cela a l’avantage énorme de détourner l’attention des compétences internes du personnage pour concentrer l’attention sur les moyens de modifier les circonstances. Enfin... pour les situations difficiles, celles où la valeur d’une rune ne suffit pas. En revanche pour les situations rendues faciles par une rune importante cela revient plutôt à ne pas s’y intéresser du tout.

Sens appelle les situations de résistance au personnage des nœuds. En principe un nœud est ce moment où on va comparer la valeur d’une rune à celle de l’élément de l’univers (ou d’un simulacre) qui résiste.

Le problème

Ma pratique comme meneur aussi bien que joueur me montre qu’assez rapidement les nœud ne sont plus bien indiqués. La première raison est que cela fluidifie le jeu, cela augmente l’immersion. Le meneur sait globalement les valeurs des runes du Simulacre et délie les nœuds sans même l’indiquer. « Oui toi tu arrives à démonter la montre », va indiquer, par exemple, un meneur de jeu sachant qu’il a en face de lui un personnage avec un fort cosmo.
Ce n’est pas qu’une question de pratique, il est encouragé en cela par deux indications du Livre de base :

  • « Tu résoudras ces nœuds » nous dit-on p46. C’est donc bien au meneur de résoudre et il n’est pas précisé qu’il doit impliquer ou prévenir la joueuse de cette résolution.
  • « (...) son personnage fasse une action difficile (...) » précise-t-on en note 73 p46. Le meneur est donc encouragé à ne considérer comme nœud que ce qui est difficile.

La situation qui en découle souvent est la suivante. Le meneur connaît les runes des simulacres de sa table, soit de mémoire, soit parce qu’il les a notées. Et par facilité, pour gagner du temps, pour améliorer l’immersion, il va commencer à résoudre les nœuds dans sa tête, sans le mentionner. Et ces nœuds vont devenir invisibles pour les Cellulis.

Les nœuds, l’agentivité et la célébration

Un nœud est une simple comparaisons. Mais c’est un moment important du jeu pour les raisons suivantes :

  • C’est l’occasion pour le Cellulis de prendre en compte ses points d’immersion, qui augmentent la valeur des runes de son simulacre. Information que souvent le meneur néglige s’il ne prend pas le soin de demander au Cellulis.
  • C’est l’occasion pour le Cellulis de négocier l’implication d’un fait de Simulacre. On sait qu’un fait de Simulacre adapté peut apporter jusqu’à 5% dans une rune. Cela bénéficie aussi au roman intérieur du Simulacre qui va réussir grâce aux conséquences d’un élément important de sa vie.
  • C’est aussi l’occasion de rappeler à tous que c’est telle rune qui est sollicitée dans cette situation. Ca aide les débutants à se forger une idée du fonctionnement du monde et du système. Ça peut aider les plus avancés à réfléchir sur ce qu’ils peuvent faire de leur rune. Et ça peut aider tout le monde à réfléchir à une stratégie cohérente avec la rune sollicitée.
  • Cela rappelle aux Cellulis que tel Simulacre a telle valeur dans telle rune. Les Simulacres se connaissent, se voient, discutent, vivent ensemble. Ce qui pour nous n’est qu’une valeur, eux en ont une intuition immédiate. Et si les Simulacres ne risquent pas d’oublier ce qui fait leur quotidien, les Cellulis oublient souvent les valeurs de rune des Simulacres du groupe.
  • Cela permet de célébrer la performance du Simulacre [1]. En particulier pour les runes de valeur élevées, c’est l’occasion de rappeler aux Cellulis que tel Simulacre est un cador dans ce domaine et que cela se voit.
  • Enfin, cela permet d’indiquer que c’est un instant où l’utilisation de faits de Cellulis pour créer un miracle [2] pourrait faire la différence.

[1Voire à ce sujet mon article sur le lancer de dé dans les jeux traditionnels

[2une option souvent négligée par les joueurs